Lactarium

Le lait maternel contient des nutriments et des anticorps essentiels au développement des bébés, en particulier des prématurés. Quand ils ne peuvent être allaités par leur mère, le lait pasteurisé d'une donneuse provenant d'une banque de lait ou lactarium est la meilleure solution.

Breast milk donation

Pourquoi faire des dons de lait maternel ?

Le lait maternel a des bienfaits significatifs sur la croissance et le développement des bébés prématurés. Les mères peuvent contribuer à aider leurs bébés en les nourrissant avec leur lait maternel. Cependant, la tension émotionnelle et l'inquiétude qui peuvent survenir suite à la naissance d'un bébé peuvent parfois avoir pour conséquence une réduction de leur capacité à produire suffisamment de lait. Le lait pasteurisé d'une donneuse provenant d'un lactarium contribue alors au développement du bébé et rassure les parents qui ont la garantie que leur bébé reçoit le meilleur substitut possible.

Depuis le début des années 1980, les lactariums ont disparu de nombreux hôpitaux à travers le monde, car leur gestion requiert des connaissances approfondies et un investissement administratif considérable.

Toutefois, cette tendance commence à s'inverser. Des maternités et des services de néonatalogie de pointe dans le monde entier commencent à réintroduire progressivement des lactariums.

Comment fonctionne un lactarium ?

Les banques de lait ou lactariums fournissent à la donneuse des biberons stérilisés et des étiquettes. Certaines d'entre elles fournissent aussi des tire-lait. Le lait de chaque mère donneuse est traité de manière distincte au lactarium. Une fois le lait contrôlé et pasteurisé pour détruire toutes les bactéries, il peut être administré aux bébés qui en ont besoin.

Toutes les mères qui allaitent peuvent-elles faire don de leur lait ?

Les banques de lait ou lactariums ne recrutent que des mamans en bonne santé, dont le bébé de moins de six mois n'est pas encore sevré.

Si vous souhaitez faire don de votre lait, le lactarium vous demandera de passer un examen médical pour vérifier que vous ne souffrez d'aucune infection qui pourrait être transmise via votre lait.

Le personnel du lactarium voudra également savoir si vous avez des problèmes de santé et si vous prenez régulièrement des médicaments, y compris ceux à base de plantes. On vous demandera également si vous buvez plus de deux unités d'alcool par jour et quelle quantité de caféine vous consommez habituellement. Un problème de santé, la prise de médicaments ou l'absorption de petites quantités d'alcool ou de café ne signifieront pas nécessairement que vous ne pourrez pas donner votre lait. Mais le personnel du lactarium souhaite s'assurer que le lait que vous donnez est sûr pour le bébé qui le reçoit.

Renseignez-vous sur les possibilités de donner votre lait près de chez vous !