Sevrage pour raisons médicales

Le sevrage désigne le processus de diversification alimentaire du bébé qui cesse de dépendre du lait maternel pour s'ouvrir à d'autres sources alimentaires. Très rarement, la maladie de la mère, sa prise de médicaments ou une séparation prolongée de la mère et de l'enfant risquent de nécessiter un sevrage brusque. Contrairement au sevrage à l'initiative de la mère ou du bébé qui s'étale sur plusieurs mois, un sevrage brusque risque d'engendrer des difficultés d'ajustement psychologique chez la mère et chez le bébé. Il risque également de provoquer des douleurs mammaires et augmente le risque de mastite. Il est primordial d'éviter tout sevrage brusque, dans la mesure du possible, pour lui préférer un sevrage progressif à la demande de la mère ou du bébé.
Conseil de Medela : mastite durant l'allaitement

Les changements physiologiques pendant un sevrage brusque

Pendant le sevrage, la composition du lait maternel évolue considérablement. Ceci est particulièrement vrai dans le cas d'un sevrage brusque. Bien que la capacité de sécrétion mammaire diminue, l'involution des tissus mammaires est progressive. Une partie d'entre eux demeure fonctionnelle encore longtemps (environ 45 jours). La teneur en lactose et en potassium diminue entre le 1er et le 45e jour, alors que la teneur en sodium et en matière grasse ainsi que la teneur totale en protéines augmentent. En outre, le lait devient de plus en plus salé, du fait de l'augmentation de sa teneur en protéines (lactoferrine, immunoglobuline A, IgG et IgM, albumine, lactalbumine et caséine).

Il peut apparaître des changements hormonaux provoqués par le sevrage brusque, en particulier pendant la période qui suit immédiatement la naissance où les taux de prolactine sont très élevés. 

Instructions d'ordre général relatives au sevrage pour raisons médicales

  • En cas de sevrage pour raisons médicales, il est important que les mères bénéficient du soutien d'un professionnel de santé qui ait des connaissances approfondies sur la lactation. Le professionnel de santé doit pouvoir les aider à étudier d'autres options (par exemple, si la mère peut prendre un autre médicament)
  • Medela recommande aux mères d'utiliser des méthodes d'expression du lait manuelle ou électrique pour soulager la tension des seins jusqu'à ce que ce soit confortable. Toutefois, cela ne doit pas être pratiqué au point de stimuler la production de lait
  • D'autres méthodes sont efficaces, comme le port d'un soutien-gorge confortable qui offre un bon soutien et le fait de rester vigilante aux symptômes de canaux obstrués ou d'infection mammaire.
  • Certaines mères apprécieront un soutien émotionnel et social approprié pendant le sevrage, en particulier si elles sont sujettes à la déprime
  • Les autres instructions relatives au sevrage physiologique peuvent aussi s'avérer utiles
Extraits d'études
Maternal psychosocial well-being in pregnancy and breastfeeding duration (en anglais)

An increased duration of breastfeeding has many advantages for the child and mother. However, little research to date has investigated the influence of maternal psychosocial ...

Li J, Kendall GE, Henderson S, Downie J, Landsborough L, Oddy WH (2008)

Acta Paediatr. 97(2):221-5
Breastfeeding and the Use of Human Milk (en anglais)

Breastfeeding and human milk are the normative standards for infant feeding and nutrition. Given the documented short- and long-term medical and neurodevelopmental advantages of breastfeeding, ...

The American Academy of Pediatrics (2012)

Pediatrics 129:827-841
Références

1 Lawrence, R. A. and Lawrence, R. M. Breastfeeding: a guide for the medical profession (Elsevier Mosby, Maryland Heights, MO, 2011).

2 Li, R., Fein, S.B., Chen, J., Grummer-Strawn, L.M. Why mothers stop breastfeeding: mothers' self-reported reasons for stopping during the first year.

3 Hartmann, P.E., Kulski, J.K. Changes in the composition of the mammary secretion of women after abrupt termination of breast feeding. J Physiol. 1978 Feb;275:1-11

4 American Academy of Pediatrics and The American College of Obstetricians and Gynecologists. Breastfeeding Handbook for Physicians (2006).